Syndicat national des activités physiques et sportives

1er Syndicat chez les Personnels Techniques et Pédagogiques Sport

Les admissibilités ont eu lieu fin avril, voici les résultats :
- CAS externe 52 admissibles 22 postes
- CTS externe 52 admissibles 12 postes
- CAS interne 7 admissibles 3 postes
- PSHN 14 admissibles 3 postes
 
➡ Les épreuves d'admission auront lieu dans quelques semaines.
 
Résultats à suivre cet été pour accueillir dans la foulée nos futurs collègues dans les meilleures conditions. 😉
 
Partagez cette information

La situation est complexe, alors voici un point en 4 étapes :

1- les effectifs

Nous alertons le ministère depuis octobre sur les risques de faillite opérationnelle des services, à cause des plafonds d’emplois et des suppressions ou transferts de postes. Nous y sommes !
D’une part, il a été maintenu une trajectoire d’emplois sur les CTS de -2,6% (-38ETP). D’autre part, Matignon a décidé d’augmenter les effectifs de l’ANS (de 42 à 60 ETP) et de transférer 80 ETP dans les CREPS pour constituer les guichets uniques du HN.
Ainsi, la loi de finances 2021 prévoyait :

  • le passage des CAS sur le BOP214 (Éducation Nationale) avec maintien du volume budgétaire,
  • la fermeture de 38 postes de CTS (trajectoire d’emplois)
  • la fermeture de 10 postes de CTS pour alimenter les effectifs de l’ANS,
  • la fermeture de 20 postes de CAS et de 20 postes de CTS pour alimenter les guichets uniques du HN dans les CREPS,
  • le transfert vers les CREPS des 40 ETP de CAS référents du HN des ex-DRJSCS (indépendamment du souhait de ces agents de suivre leur mission ou non).
Partagez cette information

" Le concours de professeur de sport est réouvert et le SNAPS s’en félicite ! C’était un point très attendu pour sortir de l’ornière dans laquelle notre ministère était embourbé depuis plus de 2 ans. Cependant, nous attendons avec la plus grande vigilance le nombre de postes ouverts, car il traduira la volonté du gouvernement de maintenir les services JS en activité. Si nous savons qu’il n’y a pas de marge de manoeuvre sur les BOP 219 pour les CTS (perte historique de 68 postes cette année !), le BOP 214 (BOP Education Nationale qui comprend les CAS), n’est pas soumis aux mêmes contraintes. Il faut, à minima, couvrir les départs en retraite et les destructions liées au transfert du HN vers les CREPS.

Nous continuons à progresser sur les instances de dialogue social avec notamment la création des comités de suivi : dans chaque région, c’est l’espace de dialogue social dédié aux services et agents JS. Le maintien d’un comité technique ministériel JS est lui aussi quasiment acquis au-delà des élections professionnelles 2022 (il s’appellera désormais conseil social d’administration ministériel J&S).

Notre intégration aux services de l’EN connait des fortunes diverses. Selon les services et les personnes, l’accueil se passe plus ou moins bien. La logistique connait elle aussi des déploiements plus ou moins heureux. Parfois, les conditions de travail s’en ressentent fortement (mails, logiciels métier, espaces de travail, véhicules de service, délégation de signature…). Globalement, l’identification de nos interlocuteurs de proximité (GRH, informatique, etc.) reste difficile tant la maison EN est vaste. Le SNAPS demande constamment à ce que chaque agent JS soit destinataire d’un vademecum adapté. Par ailleurs, la DGRH, mobilisée sur le transfert de services déconcentrés, avait totalement mis de côté la gestion RH des agents en établissements. Leur situation est devenue critique. La DS et la DGRH ont enfin commencé à se coordonner et des GT avec les OS sont programmés.

Partagez cette information

Je suis l’initiative de l’Agence Nationale du Sport et de son big boss chargé de la haute Performance. Je suis le Guichet Unique du Sport (de haut niveau), tant qu’on m’appelle encore comme ça. Je devrais changer de nom prochainement (Maison de la Performance ?), mon nom de naissance n’étant pas satisfaisant, et pas très évocateur !

Je suis né le 1er janvier 2021, avec 6 mois de retard et je suis installé administrativement dans les CREPS de chaque région. Toutefois, je suis souvent pour le moment SBF (sans bureau fixe) car beaucoup de CREPS n’ont pas la place pour m’accueillir totalement.

Je suis unique dans chaque région, mais souvent réparti sur plusieurs CREPS et sur plusieurs sites ! Je ne suis pas organisé de la même façon partout en France … Pour l’instant je suis une coquille vide puisque personne n’est encore officiellement nommé en mon sein …

Je vais être composé de nombreuses personnes : d’un Manager Territorial de la Haute Performance (MTHP) et de Conseillers Haut Niveau et Haute Performance (CHNHP). Ce sont, principalement, des collègues CAS, CTS ou formateurs ayant choisi de me rejoindre et d’exercer des missions sur le haut niveau. Ce petit monde est recruté ou en cours de recrutement par l’ANS et les directions des CREPS.

Mes MTHP qui devaient être recrutés partout en France en décembre pour débuter le travail, ne le sont toujours pas ! Après que l’ANS ait essayé de les détacher sur contrat (de quelques années) dans leur propre ministère, la DRH du MEN a jugé cela illégal ! Ah ouais sans blague ? Au Snaps, on ne s’en doutait pas du tout ! C’est notamment ce que nous dénonçons.

La procédure de recrutement de mes MTHP a donc été entièrement remise à zéro !

Mes CHNHP, en cours de recrutement, vont donc débuter sans coordo !! Mais finalement, ce n’est peut-être pas très grave …

Les missions exercées en mon sein vont être le suivi socio professionnel des sportifs de haut niveau, l’analyse de la performance, l’optimisation de la performance et le suivi médical et le sport paralympique. Mon but est de développer la performance des athlètes et de favoriser l’obtention de médailles aux JOP de 2024, dans … 2 ans.

C’était combien l’objectif de médailles pour 2024 fixé par la Ministre ? Ah oui 80 médailles …

Tout va bien…

Partagez cette information
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Article GUS SNAPS.pdf)Article GUS SNAPS.pdf82 Ko